La grande crise du patrimoine et les petits scandales du loto du patrimoine

par Cyril Isnart

Photographie d’Emmanuel Macron et Stéphane Bern visitant la maison de Pierre Loti à Rochefort, publié sur le compte twitter d’Emmanuel Macron, 14 juin 2018.

 Continuités de la crise patrimoniale

La nouvelle est parue dans les médias en septembre 2017: Stéphan Bern est chargé par le président de la République Emmanuel Macron de réfléchir à des solutions innovantes pour sauvegarder le patrimoine. Stephan Bern n’est pas universitaire, ce n’est pas un professionnel du patrimoine, mais il œuvre à la télévision pour faire connaître l’histoire de France, les monuments, les événements, les figures qui ont marqué la France.

Continuer la lecture de « La grande crise du patrimoine et les petits scandales du loto du patrimoine »

« Participation citoyenne » et patrimoine culturel en France

par Manon Istasse

Ensemble

En septembre 2018, les citoyens français ont eu l’occasion de participer pour la première fois au « loto du patrimoine ». Organisé dans le cadre de la mission de Stéphane Bern d’identifier le patrimoine immobilier en péril et de trouver des solutions innovantes pour le financement de sa préservation, ce loto « Mission patrimoine » est issu d’un partenariat entre la Française des Jeux, la Fondation du Patrimoine, et le Ministère de la Culture. Il se composait de deux jeux de pari : un jeu à gratter à 15 euros le ticket pour un gain maximal de 1,5 million d’euros, et un tirage super loto à 3 euros le ticket avec une cagnotte à 13 millions d’euros. Largement médiatisé par Stéphane Bern, le loto du patrimoine semble avoir été un succès. D’un côté, plus de 2.000 dossiers de patrimoine en péril ont été identifié, à la fois sur la plateforme participative mise en place par le Ministère de la Culture[1], et par la Fondation du Patrimoine. Un comité de sélection, composé notamment de membres de la Fondation du patrimoine et présidé par Stéphane Bern, les a évalués et a retenu 270 monuments. D’un autre côté, les citoyens ont répondu présents en déposant des dossiers sur la plateforme numérique, et en achetant de nombreux tickets à gratter (2,5 millions de ticket vendus les neuf premiers jours), et en participant massivement au tirage super loto.

Continuer la lecture de « « Participation citoyenne » et patrimoine culturel en France »

À propos du grand gâchis culturel

par Muriel Girard

4481707221_2707463562_b

Ce billet, sous forme de compte-rendu de lecture, inaugure une série sur les fondements idéologiques du loto du patrimoine, ses inspirations, airs de famille et emprunts.

Le loto du patrimoine est une idée qui a été à plusieurs reprises avancée précédemment par le maire DVD de Versailles François de Mazières. Ce dernier fut directeur de la Fondation du patrimoine (2000-2002), conseiller culturel à Matignon (2002), président de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (2004-2012), député des Yvelines (2012-2017). Peu avant les dernières élections présidentielles, il publie, en collaboration avec le journaliste Olivier Le Naire, l’ouvrage “Le grand gâchis culturel” (de Mazières 2017) . Sous la forme d’un entretien, François de Mazières y livre dix propositions touchant les différents secteurs de la culture. Derrière sa critique du quinquennat Hollande et, de façon plus structurelle, du rôle de l’État et, derrière son recours à des figures tutélaires – en premier lieu André Malraux, mais aussi François Ier, Louis XIV, le général De Gaulle ou encore François Mitterrand et Jack Lang – se lit une conception de la culture et de l’action culturelle.

Continuer la lecture de « À propos du grand gâchis culturel »